Maison de l'Image

Pierre Moreau – Photographe

Vernissage jeudi 5 mars 2020 Avec la poésie de Isabelle Bielecki

Avant d’être l’artiste que nos yeux ébahis commençent à découvrir, Pierre Moreau fut, s’il en est, un vrai fils de Pub pendant les trois dernières décennies du siècle. Pierre Moreau c’est l’extrême simplicité ou l’extrême complexité. La première voie exigeant le dépouillement, la seconde une composition, bien hiérarchisée pour être assimilable. Aujourd’hui qu’il a tourné la page de la pub et de la mode pour se consacrer entièrement à son art, cette double démarche reste la constante de sa création. Mais avant son intrusion dans l’art, il a fixé sur la pellicule l’enthousiasme des premières années de la construction Européenne, avec les géants de l’époque, Willy Brandt, François Mitterand, Paul Henri Spaak, John Glenn. C’est surtout un talent polymorphe qu’il exerce avec virtuosité quand la famille royale lui confie son image. Ou les grands artistes comme Olivier Strebelle dont il est le biographe visuel avec pas moins de 15.000 images d’exception. Encore que son terrain de jeu et de prédilection restait les grandes campagnes pour lesquelles, à l’époque, rien n’était trop beau et donc trop cher à la condition d’offrir un savoir-faire inégalé et un résultat d’exception.
Vint le numérique qui n’a pas fini de bouleverser l’image. La couleur argentique était jusqu'alors un produit industriel standardisé aux propriétés fixées définitivement dont l'objectif était la fidélité aux couleurs. Mais l'artiste n'a pas à restituer la réalité, il est là pour en imposer sa vision. Depuis sa numérisation, la photographie couleur s’impose en force sur les cimaises. Dès lors, les grands formats de Pierre Moreau seront des œuvres intemporelles tant picturales que photographiques, un monde de rêve d’impression et de poésie. Une fois encore, la Maison de l’image nous fait découvrir un art majeur nourri au sein de l’art « dit » commercial.

Avec la poésie de Isabelle Bielecki.

Contacts presse